Warning: session_start(): Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /var/www/sdb/e/1/lens.anthony/configuration.php:1) in /var/www/sdb/e/1/lens.anthony/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start(): Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /var/www/sdb/e/1/lens.anthony/configuration.php:1) in /var/www/sdb/e/1/lens.anthony/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /var/www/sdb/e/1/lens.anthony/configuration.php:1) in /var/www/sdb/e/1/lens.anthony/libraries/joomla/session/session.php on line 426
MAGIE DIVINE

LES INDISCRETIONS DE MARCUS BADINE

La souche elfique des elfes de Lunes a comme ancêtre Sharlario Fleur-de-Lune, un marchand elfe, un peu pirate, originaire du grand nord du Royaume-fée. Le guerrier roux avait épousé une prêtresse de Sehanine Archelune et engendre de turbulants gamins à la peau pâle et aux cheveux flamboyants qui vénérèrent la déesse de la lune d'où leurs surnoms "Elfe de Lune"

- Eternelle-Rencontre, le berceau des elfes.

MAGIE DIVINE Imprimer Envoyer
Écrit par Jaffar   
Lundi, 11 Mars 2013 09:32

La magie cléricale.

Prêtres et druides font appel à la magie divine, de même que les paladins et les rôdeurs ayant atteint un certain niveau. Comme son nom l’indique, ce type de magie tire son énergie d’une source divine. Les prêtres obtiennent leurs sorts de leur dieu ou de l’un de ses serviteurs, les druides et les rôdeurs des forces de la nature, et les paladins de celles du Bien et de la Loi. Ces sorts sont souvent moins spectaculaires et moins destructeurs que ceux de la magie profane. Par contre, ils se révèlent plus efficaces pour soigner.

 

 

Préparation des sorts divins.

Prêtres et autres jeteurs de sorts faisant appel à la magie divine préparent leurs sorts de la même manière que les magiciens, à quelques différences près. D’abord, leur valeur de Sagesse doit être au moins égale à 10 + niveau du sort qui les intéresse. C’est également la Sagesse qui détermine les sorts supplémentaires auxquels le personnage a droit.

Moment de la journée. Comme les magiciens, les prêtres et autres pratiquants de la magie divine préparent leurs sorts à l’avance. Mais eux n’ont pas besoin d’une période de repos. Ils prient leur dieu à un moment précis de la journée, souvent significatif. Si les événements empêchent le personnage de prier à l’heure requise, il doit le faire dès que possible. S’il ne prend pas le temps nécessaire à la première occasion, il lui faudra attendre le lendemain pour recevoir de nouveaux sorts.

Sélection et préparation des sorts. le prêtre peut lancer tout sort du répertoire qu'il connaît sans avoir à le préparer à l'avance, contrairement aux prêtres. Pour lancer un sort, prêtre doit avoir une valeur de Sagesse au moins égale à 10 + le niveau du sort (soit Sag 10 pour les sorts de niveau 0, Sag 11 pour ceux du 1er niveau et ainsi de suite). Le DD des jets de sauvegarde contre ses sorts est égal à 10 + le niveau du sort + le modificateur de Sagesse du prêtre.

Comme les autres lanceurs de sorts, le prêtre ne peut lancer qu'un nombre de sorts donné de chaque niveau chaque jour.  De plus, le prêtre reçoit des sorts en bonus si sa valeur de Sagesse est suffisamment élevée.

Le répertoire de sorts connus par l'élu divin est limité. Il commence sa carrière en connaissant seulement quatre sorts du niveau 0 et trois sorts de 1er niveau, tous au choix du joueur. Lors de chaque passage de niveau, un élu divin apprend un ou plusieurs sorts supplémentaires. Contrairement au quota de sorts quotidiens, le nombre de sorts connus par un prêtre n'est pas modifié par son éventuel bonus de Charisme.

Lorsqu'il atteint le niveau 4, et tous les 2 niveaux de prêtre après cela (niveaux 6, 8, etc.), un prêtre peut choisir d'apprendre un nouveau sort à la place de l'un de ceux qu'il connaît déjà. Le prêtre « oublie » alors un sort au profit d'un autre. Le niveau du nouveau sort doit être identique à celui du sort oublié, et ce niveau doit être inférieur de 2 niveaux au plus haut niveau de sorts accessibles au personnage. Un prêtre ne peut échanger qu'un seul sort à chaque fois, et doit choisir s'il procède à un échange en même temps qu'il apprend de nouveaux sorts lors du passage de niveau.

Un prêtre n'a pas besoin de préparer ses sorts à l'avance. Il peut lancer n'importe lequel des sorts de son répertoire à n'importe quel moment, à condition de ne pas avoir épuisé son quota de sorts de ce niveau pour la journée.

 

Ecrits de magie divine.

Les sorts divins peuvent être couchés sur le papier et lus comme ceux de magie profane. Tout personnage maîtrisant la compétence Art de la magie peut tenter de déchiffrer un écrit de magie divine. Par contre, les seuls personnages capables d’utiliser un parchemin de magie divine sont ceux qui peuvent normalement jeter le sort concerné sous cette forme (ce dernier doit donc faire partie de la liste de sorts auxquels ils ont droit).

 

Nouveaux sorts divins.

Les pratiquants de la magie divine obtiennent de nouveaux sorts des deux manières suivantes :

En montant de niveau. Les personnages faisant appel à la magie divine se livrent à de nombreuses recherches entre deux aventures. Chaque fois qu’ils atteignent un niveau leur donnant accès à de nouveaux sorts, ils peuvent automatiquement les demander à leur dieu.

Recherche indépendante. Le personnage peut également effectuer ses propres recherches pour inventer ou retrouver un sort. Seul le concepteur d’un nouveau sort est capable de l’utiliser, à moins qu’il ne l’apprenne à d’autres.

Mise à jour le Lundi, 11 Mars 2013 11:58